www.enjoy-machu-picchu.com
Informations Touristiques
Machu Picchu
Historique
Machu Picchu
Le Découverte
Machu Picchu
Ingénierie et Architecture Sanctuaires Históriques
Machu Picchu
Le Découverte de
Machu Picchu
Alentours de
Machu Picchu


INGÉNIERIE

MACHU PICCHU

PÉROU

Machu Picchu
Plan du site
 Brève Histoire de
Machu Picchu
    Fondation de
Machu Picchu

    Derniers jours de
Machu Picchu

Découverte de
Machu Picchu
    Qui a été Hiram Bingham
    Giesecke le mit en
contact avec le
propriétaire

    En vérité ce n'était
pas Vitcos

    Expéditions du
Gouvernement

    Le Pillage Culturel
Sanctuaire Historique de Machu Picchu
    La Citadelle
    Dêcouverte une
Eternelle ênigme

    Situation, Population et
Information Générale

    Bio-diversité
Machu Picchu
Ingénierie et Architecture
    Description et la
Citadelle

    La Planification
    Secteurs
     - Secteurs Agricole
     - Secteurs Urbain
    Caractéristiques
Architechtoniques
Alentours et Attractions
de Machu Picchu
    Huayna Picchu
    Temple de la Lune
    Intipuncu
    Le Pont-Levis
    Chemin de l'Inca
    Chutes de Mandor
    Bains Thermaux
Galerie Multimedia
du Pérou
Histoire du Empire Inca ou Tahuantinsuyo
   Légende des frères Ayar
   Légende de L' Ataque
Chanka

   La Premiére conquête de
Pachacútec

   Planification du Nouveau
Cusco

   Conquêtes de Capac
Yupanqui

   Conquêtes de Túpac
Yupanqui

   Gouvernement de
Huayna Capac

   Gouvernement de
Huáscar

   La Chute de l'Empire Inca
   Manco Inca et Tupac
Amaru les Rébellions
du Siècle XVI

   La Grande Rébellion
le siècle XVIII
Sports d'Aventure
Machu Picchu
Informations Touristique Machu Picchu
   Comment arriver
   Climat - Santé


ENJOY PERU S.A.
Siège
Schell 343 - Of. 607
Miraflores - Lima 18
PERU
Tel: +51 1 702-2000
Fax: 511-445-1750

NUMEROS GRATUITS:
USA: 1-800-790-2961

http://www.enjoyperu.com


GALERIE MULTIMEDIA DU PÉROU NOS
BUREAUX
Numeros Gratuits:   USA: 1-800-790-2961
Autres lignes locales: L'Espagne - Barcelona: 0034-931846831
L'Argentine - Bs. As.: 0054-1159175461
UK - Londres: 44-203-393-8867
Horaires d'attention: du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00
Heure péruvienne: GMT - 5 Hora Peruana: GMT -6 horas

MACHU PICCHU MACHU PICCHU MACHU PICCHU
Source: Traduit et adapté de "MACHU PICCHU: A CIVIL ENGINEERING MARVEL" publié dans le CIVIL ENGINEERING MAGAZINE. Janvier 2001.

L'ingénieur civil nord-américain Ken Wright avait décidé faire une recherche de terrain sur le thème du génie civil à Machu Picchu. Il avait été motivé par les photos et remarques faites par son épouse suite à voyage au Pérou en 1974. Elle avait analysé les constructions incas nécessaires au ravitaillement en eau.

Vingt ans après, le gouvernement du Pérou donna son accord pour démarrer les investigations à Machu Picchu. Ken et son équipe visitèrent 3 à 4 fois par an la zone en 1994 et les 6 années suivantes, alors qu'il travaillait à temps complet pour sa propre compagnie, WRIGHT WATER ENGINEERS.

Wright avait travaillé en étroite collaboration avec Alfredo Valencia Zegarra, archéologue péruvien ayant étudié Machu Picchu durant une grande partie de sa vie professionnelle. En 2000, ils publièrent ensemble le livre Machu Picchu: Une Merveille du Génie Civil, œuvre que nous décrirons dans les paragraphes suivants.

"La Ville de Machu Picchu était cachée dans les montagnes du Pérou jusqu'en 1911, date à laquelle Hiram Bingham, professeur d'histoire à l'Université de Yale, découvrit ses ruines. Depuis ce jour elle est devenue un important centre archéologique d'Amérique du Sud.

En 1450, les Incas arrivèrent sur la cime montagneuse à 2440 mètres d'altitude de la Cordillère des Andes. Leur but était la construction d'un État pour leur empereur Pachacútec. Ils trouvèrent le "site parfait", mais leur dessein n'était que réalisable par des ingénieurs expérimentés. Les versants étaient très abrupts et escarpés. Comment éviter les glissements de terrain dus aux pluies? Comment avoir accès à l'eau potable?

Selon les recherches de Wright, la ville avait été minutieusement planifiée avant sa construction. Les ingénieurs avaient du déterminer l'emplacement de la source pour satisfaire les besoins de la population. Wright découvrit que la source, située sur une colline escarpée au nord de Machu Picchu, était alimentée par bassin hydrographique tributaire de 16.3 hectares. Après une évaluation du flux d'entrée et de sortie, l'équipe affirma que la source était approvisionnée par un bassin hydrogéologique plus grand.

Les Incas augmentèrent la production de la source en construisant un système de collecte d'eau sur le versant de la montagne, un mur de pierre de 14.6 mètres de long sur 1.4 mètres de hauteur. L'eau de source passait à travers le mur et pénètrait la tranchée rectangulaire de pierre mesurant 80 cm de large. L'eau d'une deuxième source entrait par le canal, à 80 mètres de la première. Les Incas avaient également construit une terrasse de 1.5 à 2.0 mètres de large pour faciliter l'accès au cours des travaux d'opération et entretien. "Les travaux de la source d'eau étaient restés intacts, fonctionnant et produisant de l'eau après tant de siècles d'abandon", signale Wright.

Cependant avant d'édifier la ville, les ingénieurs avaient du planifier le transport de l'eau de la source située à 2458 mètres jusqu'au lieu établi. Ils décidèrent de construire un canal de 749 mètres de longueur sur une pente de 3%. A l'intérieur de la ville, 16 sources rendaient l'eau accessible, la première source était destinée à l'empereur. L'emplacement de la source avait déterminé le lieu de résidence du dirigeant et la planification et distribution de toute la ville de Machu Picchu.

Les Incas avaient construit un canal de distribution relativement stable selon le flux pour apporter l'eau de la source à la ville. Ils utilisèrent des pierres coupées pour construire un canal de 10 à 16 cm de profondeur et 10 à 12 cm de large. L'équipe de Wright conclut que la capacité du canal était de 300 litres par minute, représentant plus du double des sources primaire et secondaire.

"Le canal descend par le versant de la montagne, pénètre les murs de la ville, passe à travers le secteur agricole, croise un mur intérieur et entre dans le secteur urbain, où il alimente une série de 16 sources, connue comme l'Escalier des Sources. Les sources sont accessibles au public et partiellement enfermées dans des murs de 1.2 mètres de hauteur. La source privée du Temple du Condor est la plus basse et entourée de murs plus hauts. A la tête de chaque source, un conduit en pierre apporte l'eau à un jet rectangulaire remplissant un aryballo, type de cruche en argile utilisée par les Incas pour transporter l'eau. Celle ci est récoltée dans une piscine de pierre sur le sol de la montagne, puis passe par une canalisation d'évacuation circulaire la conduisant au canal d'accès de la prochaine source."

Wright et son équipe avaient étudié les sources en détail, mesuré les flux hydrauliques, les canaux et sorties. Les Incas avaient construit les sources pour optimiser un débit de 25 litres par minute, certaines opérant 10 litres par minute et pouvant assurer un débit maximum de 100 litres. L'équipe avait trouvé des points de contrôle sur deux endroits le long du canal, où l'excès d'eau débordait sur les terrasses de culture ou à l'intérieur du tuyau d'écoulement principal de Machu Picchu avant d'arriver aux sources.

Les études de Wright concernant l'hydrologie et le génie hydraulique de Machu Picchu le poussèrent à se rendre compte de l'importance que les Incas attribuaient à l'eau potable. Le système de drainage superficiel dirigeait l'eau agricole et urbaine loin du canal d'administration. Wright se rendit compte que les Incas n'utilisaient apparemment pas l'eau pour se baigner. L'empereur avait une chambre avec canalisation séparée. L'eau utilisée pour se baigner ne retournait pas à la distribution.

En 1998, l'équipe de Wright avait découvert une autre série de sources méconnue sur le versant oriental de la colline sous Machu Picchu. Ces sources ne recevaient pas l'eau du canal, mais du système de drainage des eaux de la nappe phréatique. Il affirme que " les Incas avaient du identifier ces lieux de flux des eaux phréatiques pour pouvoir les utiliser dans les sources en saison de sécheresse. L'équipe de recherche avait également découvert un chemin important adjacent à quelques sources, reliant Machu Picchu au Fleuve Urubamba, dans la vallée, au cœur de la dense végétation. Le groupe restaura le flux d'eau jusqu'à la deuxième série de sources, probablement pour la première fois en 450 ans.

Les Incas avaient-ils réussi la planification du ravitaillement en eau ?

Certains observateurs ont avancé des théories concernant l'abandon de Machu Picchu et suggèrent qu'une pénurie d'eau les ait forcés à partir. Wright rejette cette hypothèse.

Une analyse hydrologique démontre que la production de la première source était en relation avec la quantité de pluie tombée. Wright analysa le noyau de glace d'une montagne située à 250 km au sud-ouest, pour déterminer les niveaux de précipitations à l'époque où les Incas avaient occupé Machu Picchu. Le résultat est que Machu Picchu recevait annuellement 2000 mm de pluie, et que les précipitations avaient augmenté pendant les 10 dernières années de l'occupation.

Wright avait déterminé qu'un débit de 10 litres par minute pendant la saison sèche aurait été suffisant pour satisfaire les besoins de la population, estimée entre 300 et 1000 personnes lorsque l'empereur vivait dans sa résidence. Il affirme que les Incas avaient vécu une sécheresse temporale pendant les hivers secs. Sa découverte du chemin conduisant au fleuve Urubamba lui confirma que les Incas avaient utilisé l'eau du fleuve comme seconde source.

Wright conclut que la sécheresse ne pouvait pas être l'explication de l'abandon de Machu Picchu.



ISO 9001 : 2000
CERTIFICATION
Agence de voyage,
Gestion d'opérations touristiques
&
Commercialisation Electronique de Billets Aériens.




NOS SITES DE
VOAYAGE AU PEROU
PÉROU
Voyage & Tours
Cusco Pérou
Chemin de L'Inca
Photos du Pérou
Hôtels Pérou
Pérou Vols

NOS SITES DE
VOAYAGE EN
AMERIQUE LATINE
ARGENTINA Voyage
& Tours
PATAGONIA
Voyage & Tours
CHILE
Voyage & Tours
ECUADOR & GALAPAGOS
Voyage & Tours
BOLIVIA
Voyage & Tours
MEXICO
Voyage & Tours
BRAZIL
Voyage & Tours
COSTA RICA
Voyage & Tours







Contactez-nous | Contact Webmasters | Agence de Voyages

Ressources / Plus d' Information
Render Actual le © ENJOY CORPORATION S.A.