www.enjoy-machu-picchu.com
Informations Touristiques
Machu Picchu
Historique
Machu Picchu
Le Découverte
Machu Picchu
Ingénierie et Architecture Sanctuaires Históriques
Machu Picchu
Le Découverte de
Machu Picchu
Alentours de
Machu Picchu


GOUVERNEMENT DE HUASCAR

MACHU PICCHU

PÉROU

Machu Picchu
Plan du site
 Brève Histoire de
Machu Picchu
    Fondation de
Machu Picchu

    Derniers jours de
Machu Picchu

Découverte de
Machu Picchu
    Qui a été Hiram Bingham
    Giesecke le mit en
contact avec le
propriétaire

    En vérité ce n'était
pas Vitcos

    Expéditions du
Gouvernement

    Le Pillage Culturel
Sanctuaire Historique de Machu Picchu
    La Citadelle
    Dêcouverte une
Eternelle ênigme

    Situation, Population et
Information Générale

    Bio-diversité
Machu Picchu
Ingénierie et Architecture
    Description et la
Citadelle

    La Planification
    Secteurs
     - Secteurs Agricole
     - Secteurs Urbain
    Caractéristiques
Architechtoniques
Alentours et Attractions
de Machu Picchu
    Huayna Picchu
    Temple de la Lune
    Intipuncu
    Le Pont-Levis
    Chemin de l'Inca
    Chutes de Mandor
    Bains Thermaux
Galerie Multimedia
du Pérou
Histoire du Empire Inca ou Tahuantinsuyo
   Légende des frères Ayar
   Légende de L' Ataque
Chanka

   La Premiére conquête de
Pachacútec

   Planification du Nouveau
Cusco

   Conquêtes de Capac
Yupanqui

   Conquêtes de Túpac
Yupanqui

   Gouvernement de
Huayna Capac

   Gouvernement de
Huáscar

   La Chute de l'Empire Inca
   Manco Inca et Tupac
Amaru les Rébellions
du Siècle XVI

   La Grande Rébellion
le siècle XVIII
Sports d'Aventure
Machu Picchu
Informations Touristique Machu Picchu
   Comment arriver
   Climat - Santé


ENJOY PERU S.A.
Siège
Schell 343 - Of. 607
Miraflores - Lima 18
PERU
Tel: +51 1 702-2000
Fax: 511-445-1750

NUMEROS GRATUITS:
USA: 1-800-790-2961

http://www.enjoyperu.com


GALERIE MULTIMEDIA DU PÉROU NOS
BUREAUX
Numeros Gratuits:   USA: 1-800-790-2961
Autres lignes locales: L'Espagne - Barcelona: 0034-931846831
L'Argentine - Bs. As.: 0054-1159175461
UK - Londres: 44-203-393-8867
Horaires d'attention: du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00
Heure péruvienne: GMT - 5 Hora Peruana: GMT -6 horas

MACHU PICCHU MACHU PICCHU MACHU PICCHU
La Guerre des Sangs

Cusi Topa Yupanqui était le dignitaire chargé d'executer les dernières volontés de Huyna Càpac et de conduire sa momie à Cusco. Il appartenait à la panaca de Pachacútec et était un proche de la mère d'Atahualpa.

Lors de l'arrivée du cortège funèbre à la capitale, les nobles chargés du voyage furent durement blamés par Huascar pour avoir laisser Atahualpa dans le nord. Il les accusa de conspiration. Leurs protestations et affirmation de leur innocence furent inutiles. Ils ne confessèrent rien, malgré la torture. Huascar ordonna leur condamnation, s'il leur pardonnait, ils resteraient pour toujours des ennemis dangereux. Les évenements deplurent aux seigneurs accompagnant Huayna Cápac, ils retournèrent à Quito sans attendre les cérémonies.

Pendant ce temps, Atahualpa se dirigea vers Tumibamba pour ordonner l'édification d'un palais pour Huascar. Cette attitude déplut au curaca de Tumibamba, appelé Ullco Colla.

Il envoya des messagers secrets à Huascar, pour se plaindre du projet en insinuant une tentative de rébellion d'Atahualpa. Afin d'attirer la sympathie de Huáscar, le prince envoya de nombreux présents à Cusco. Mais l'Inca en colère tua les messagers, et ordonna la construction de tambours avec leurs dépouilles.
Des envoyés de Huascar prirent le chemin à Quito en emportant vêtements féminins et maquillage pour Atahualpa. Ces épisodes furent la cause de la rupture entre les deux frères. Atahualpa ne pouvait retourner à Cusco tel que l'ordonnait Huáscar, car une mort certaine l'y attendait.

Selon le chroniqueur Cobo, les généraux de Huayna Cápac restés dans le Nord poussèrent Atahualpa à la rébellion. Leur situation à Cusco avec Huascar, ne serait pas aussi favorable à leur jugement que celle avec Atahualpa dans le Nord.

Dans ces circonstances, les partisans de Huáscar profitèrent d'un manque d'attention d'Atahualpa pour l'emprissoner et l'enfermer. Durant la nuit, Atahualpa reussit à faire un trou dans la paroi grace à une barre de cuivre et s'échappa en silence. La légende raconte que le Soleil, son père, le transforma en amaru (serpent) afin qu'il puisse d'évader.

Une fois libéré, Atahualpa se dirigea vers Quito, où il rassembla une armée pour marcher sur Tumibamba. Après sa victoire il infligea une dure punition aux partisants de son frère. En chemin vers la Côte, il arriva à Tumbes. Il tenta de dominer les habitants de l'Ile de Punà et s'embarca sur de nombreux radeaux. Les habitants de Puná se montrèrent résistants et s'embarquèrent dans une bataille navale qu'ils gagèrent. Atahualpa, blessé à la jambe, décida de retourner à terre, et continuer jusqu'à Quito. Le curaca de Punà attaqua Tumbes et dévasta le village. Pizzaro trouva Tumbes dans cet état lors de son troisième voyage. De plus, il trouva sur l'île une soixantaine de prisonniers de Tumbes appartenanant aux troupes d'Atahualpa.

Pendant que ce dernier commençait une rébellion ouverte contre son frère, Huáscar établissait son gouvernement dans la capitale. Il comptait avec le soutien de la noblesse et la classe dirigeante du Empire Inca ou Tahuantinsuyo. De caractère pusillanime, violent et cruel, il ne souciait pas de conserver son prestige.

Huascar ne portain pas l'attention habituelle aux ayllus réels, n'assistait pas au repas en public sur la place, où se renforçaient les liens de réciprocité et parenté.

Un autre motif de la colère de l'Inca était l'écartement des ayllus traditionnels de sa garde, pour les remplacer par des mitimaes chachapoyas et cañaris étrangers.

Puis Huáscar prononça son désir d'enterrer toutes les momies réelles, et d'enlever aux panacas leurs terres, richesses, serviteurs et femmes. Puis il prétendit passer au Camp de Hanan sur les terres basses de Cusco. Ces faits montrent montrent les extrèmes différences entre le souverain et la noblesse cusqueña qui avait été son plus grand soutien.

La situation d'Atahualpa est très distincte. La distance ne lui permettait pas de prendre part directement aux disputes de lignage. Les généraux de son père le soutenaient.

Le discrédit de Huáscar permittit aux membres les panacas de Hatun Ayllu, à laquelle appartenait Atahualpa, le maintien du pouvoir.

La guerre

Petit à petit, les généraux de Huàscar se plièrent à la cause d'Atahualpa. Cette circonstance explique les échecs constants des armées de Huascar malgré leur grand nombre. Ainsi les généraux d'Atahualpa gagnèrent du terrain. Huascar fut forcé de prendre lui-même le commandement de ses troupes, comme les anciens souverains.

De son côté, Atahualpa marchait lentements vers le Sud, en laissant les commandes de guerre à ses généraux. A Huamachuco, il envoya deux émissaires pour consulter la célèbre huaca Catequil sur le déroulement de la guerre. L'oracle répondit qu'Atahualpa terminerait mal. Atahualpa furieux marcha jusqu'au lieu de l'oracle en brandissant son hallebarde en or. Un vieux prêtre vétu d'une large tunique blanche parsemée de coquillage sortit sur le lieu de rencontre. Sachant qui lui avait gaché le destin, Atahualpa le frappa fortement sur la tête, et lui rompit le cerveau.

Puis surgirent les nouvelles mentionnant l'apparition de personnes blanches, étranges et barbues, arrivant sur des maisons de bois flottant sur la mer.

Atahualpa ne se souciait pas de ces personnes qui arrivait pour la seconde fois sur ces domaines. A la première occasion ils partirent sans qu'il les ait vus. Par curisioté de voir des étrangers, Atahualpa ne prit pas les précautions recommandées par ses généraux, qui lui conseillèrent l'attaque en montagne. L'Inca offra aux étrangers des guides et aliments avec l'ordre de se diriger vers Cajamarca, où il se trouverait.

Pendant ce temps, les généraux d'Atahualpa continuaient à défier les troupes de Huáscar. Imprudemment, l'Inca se risqua dans une gorge étroite sans connaitre les positions ennemies. Les généraux expérimentés se rendirent comptre de l'imprudence, et enfermèrent Huáscar entre deux armées. Les troupes triomphantes d'Atahualpa avancèrent vers Cusco jusqu'à la montagne de Yavira.

Les panacas et lignages importants arrivèrent sur la montage et s'installèrent; d'un côté les Hanan Cusco et de l'autre, les Hurin Cusco. Ils se prosternèrent face au frère, ou nouveau souverain, pour lui rendre hommage et le reconnaitre comme Inca.

Après un temps un proche du nouvel Inca, appelé Cusi Yupanqui arriva à Cusco.

Selon les chroniqueurs, il avait l'ordre de tuer les parents proches de Huascar, ses femmes et ses fils, de brûler la momie de Túpac Yupanqui. Bruler une momie ou corps d'un ancètre était la plus grande punition possible. La vengeance contre Cápac Ayllu, auquel appartenait Huáscar, montre que l'affrontement entre les deux frères était une lutte entre panacas rivales.



ISO 9001 : 2000
CERTIFICATION
Agence de voyage,
Gestion d'opérations touristiques
&
Commercialisation Electronique de Billets Aériens.




NOS SITES DE
VOAYAGE AU PEROU
PÉROU
Voyage & Tours
Cusco Pérou
Chemin de L'Inca
Photos du Pérou
Hôtels Pérou
Pérou Vols

NOS SITES DE
VOAYAGE EN
AMERIQUE LATINE
ARGENTINA Voyage
& Tours
PATAGONIA
Voyage & Tours
CHILE
Voyage & Tours
ECUADOR & GALAPAGOS
Voyage & Tours
BOLIVIA
Voyage & Tours
MEXICO
Voyage & Tours
BRAZIL
Voyage & Tours
COSTA RICA
Voyage & Tours







Contactez-nous | Contact Webmasters | Agence de Voyages

Ressources / Plus d' Information
Render Actual le © ENJOY CORPORATION S.A.